Sitting on a cornflake


  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

Mon amant platonique

Moi : bon écoute
Moi : trêve de plaisanterie
Moi : j’ai pas de mari ok ?
Moi : et même si j’en avais un
Moi : ben j’en aurais pas ok ?

Lui : ça me regarde pas tout ça tu sais
Moi : non je sais pas
Moi : peu importe

Lui : bref ça veut dire que je serai toujours ton amant ? même si t’es mariée ?
Moi : ben
Moi : t’es pas vraiment mon amant en fait

Lui : comment ça je suis pas ton amant ?
Moi : ben on baise pas on se voit jamais
Moi : donc non t’es pas vraiment mon amant
Moi : mais oui tu le seras toujours


Chienne de vie

Lui : tu viens boire un coup au brigand ce soir ?
Moi : pfou je sais pas j’ai un putain de torticolis de merde là
Moi : j’ai trop mal

Lui : ben justement, la bière c’est dioretique
Moi : ha oui
Lui : oui
Moi : et en quoi c’est censé arranger mon torticolis de pisser toute la soirée ?
Moi : surtout quand on sait que je dois me retourner pour choper le PQ

Lui : eh ben je sais que c’est recommandé, après va pas me demander pourquoi

Lui : donc, dieurétique je disais
Moi : ouais mais apparemment t’arrives pas à l’écrire

Lui : bon ce soir on se voit au brigand, faut que je te parle
Lui : j’suis sur un projet là, un gros truc
Moi : raconte ton projet
Lui : c’est top secret
Lui : j’ai mis le truc sous scellé et j’ai pas le droit de l’ouvrir avant mars 2024
Lui : y’a trop de gens encore impliqués dans le truc
Lui : des têtes vont tomber
Moi : non mais
Lui : on nous écoute
Lui : jpe-u???pa(§’t'en…dir(§èPlus
Lui : je t’en parlerai ce soir aux toilettes

Moi : bon vous etes relou là tous
Moi : à pas vouloir parler là
Moi : me fais chier moi

Lui : je parie que je me fais plus chier que toi
Moi : ouais mais moi en plus de me faire chier j’ai peur de mourir
Moi : alors c’est bon c’est moi qui gagne

Lui : ouais ben moi j’ai peur que mes parents meurent alors c’est pire
Lui : c’est moi qui gagne
Moi : ouais bon ok c’est aussi affreux
Lui : viens boire une bière avant de mourir

Lui : dis-moi que t’as trouvé un plan pour nous sortir de la galère
Moi : non moi je m’y enfonce là
Lui : putain
Moi : j’ai pas envie de retourner au taff, ça m’a saoulée
Lui : putain
Moi : ouais
Lui : moi aussi
Moi : tu taffes pas toi
Lui : putain de putain, on va devenir des rebuts
Moi : ouais
Lui : non, ça ma saoulé
Moi : je sais
Lui : donc on va en discuter sobrement autour d’une tisane ce soir au brigand
Lui : et on finira bien par trouver un truc

Lui : je vais m’exiler à l’étranger
Lui : vivre de chasse et de mercantilisme
Lui : sans échappatoire aucune, un kolkhoze voila ce qu’il me faut
Lui : ou la guerre
Lui : se battre pour sa survie
Lui : sans savoir pourquoi
Lui : sentir mes tripes me rappeler que je suis en vie
Lui : avoir la peur au ventre quand seul, face à un assaut de l’ennemi, je m’empare de ma mitraillette salvatrice
Lui : et je défouraille a toute berzingue


Aux victimes des canapés

Moi : que fais-tu aujourd’hui ?
Lui : pour le moment je glandouille un peu, je fais cuire des pommes de terre, des carottes et des oignons pour les manger
Lui : et puis j’attends un peu des nouvelles d’Honorio, il veut virer son canapé, alors je vais l’aider
Moi : pourquoi il veut virer son canapé ? il en a marre de vivre avec un canapé ?
Lui : parce qu’il en récupère un mieux
Lui : tu croyais qu’il boycottait les canapés ?
Moi : oui, qu’il disait stop à cette addiction
Lui : que dieu te garde ma chère enfant !
Moi : en fait il est encore plus dépendant qu’avant
Lui : le début de la chute
Moi : que dieu nous garde tous !!
Lui : on sait comment ça commence, au début on veut juste un fauteuil
Moi : et puis à la fin si on n’a pas un canapé d’angle…..
Lui : c’est l’engrenage
Moi : perte de contrôle totale sur tout ce qui est mobilier
Lui : je propose une minute de silence pour toutes les victimes des canapés
Moi : d’accord
Lui : …
Moi : …


La naissance de Lenny

Moi : je crois que je vais mourir d’ennui
Lenny : peins
Lenny : fais une photo qui fait peur pour le concours du crous
Moi : je vais photographier l’intérieur de mon cerveau

Moi : bon trouve-toi un nom de code je vais raconter ma vie sur un blog
Lenny : non !!!
Moi : quoi non
Lenny : je veux pas !!!
Moi : non mais ho

Lenny : bon, c’est quoi ton plan pour le match ?
Moi : pfou j’ai pas de plan a vrai dire
Moi : « Lenny m’a soudain demandé : « C’est quoi ton plan pour le match ? »"

Lenny : oh non !!!
Lenny : ça commence déjà !!!
Moi : mdr
Moi : ben au moins je rigole

Lenny : « Isidore Macaque rigola soudain »
Lenny : comme ça c’est bon !!!
Lenny : on sait pas que c’est toi !!!
Moi : non mais moi j’ai pas besoin de code je dis juste « je »

Lenny : bon j’appelle le gros robot et jean-phi
Lenny : il me faut un plan à présent
Moi : bon c’est quoi ton code
Lenny : simon jérémy
Moi : bon ok
Moi : simon

Lenny : oh non c’est nul
Lenny : brian ?
Moi : non
Moi : c’est pas un blog humoristique c’est un blog sarcastique sur la vie

Lenny : christopher !!!
Moi : pff
Moi : bon comme tu veux
Moi : mais c’est pas très sarcastique

Lenny : ulysse
Moi: matteus gordon ?
Lenny : lenny !!!
Moi : lenny lol
Lenny : c’est un peu sarcastique en plus
Lenny : ça me va moi
Lenny : et toi ?
Moi : c’est un nom de gros
Lenny : non c’est pas un nom de gros pourquoi ?
Lenny : barney oui
Lenny : mais pas lenny
Moi : ben je sais pas c’est l’impression que j’en ai Moi: c’est un nom à avoir des doigts qui écrasent les bébés chats
Lenny : oh non c’est nul ton truc !!!
Moi : c’est pas moi c’est john

Lenny : bon j’appelle des gens
Moi : bon appelle milo en premier
Lenny : non toi
Moi : bon bon
Moi : c’est quoi mon numéro de fixe ?
Moi : je vais appeler

Lenny : « Tout à coup, Isidore Macaque passa un coup de fil »


Hilarious Laboratory Activity |
leMartyblog |
Un regard sur l'Asie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un coup de dés...
| nabil
| Vigne et cheval